• Contactez-moi

    06 84 75 87 61

  • Envoyez un mail @

    marie.luye@option-prestation.com

impayés-office-manager-option-prestation

Comment gérez-vous vos impayés ?

On le sait, beaucoup d’entreprises sont victimes des impayés, on estime que chaque année, 15 000 entreprises mettent la clé sous la porte, en partie  à cause de leurs clients indélicats.

Le délai moyen de retard de paiement est de 13,6 jours.

La gestion des impayés doit faire partie d’une stratégie globale de gestion du risque dans l’entreprise, du premier contact client jusqu’à la gestion du risque vital pour l’entreprise, induit par l’impayé.

Tout n’est pas noir ou blanc dans le monde des affaires, toutefois un peu de rigueur pourrait vous permettre d’éviter certaines situations délicates.

Les conseils qui vont suivre ne sont peut être pas toujours applicables mais peuvent vous amener à réfléchir à ce sujet vital pour votre entreprise.

Ce que vous devez savoir au sujet des impayés

Pour une société dont la marge représente 5% de son CA, un seul impayé va l’obliger à devoir faire 20 affaires d’un montant de facturation égale avant de pouvoir récupérer cet impayé.

Et vous, avez-vous beaucoup d’impayés ? comment les gérez-vous ?

Option Prestation vous donne quelques conseils :

Tout travail, mérite salaire.

  • Vous avez effectué un travail, il est normal que vous soyez rémunéré.
  • Il n’y a pas de honte à réclamer son dû, c’est votre client qui est redevable, pas vous !Vous ne devez pas avoir peur de le relancer, quel risque courez-vous ? celui de vous faire payer, ou celui de perdre votre client. Mais perdre un client qui ne paye pas, est-ce si grave ?
  • Essayez de cerner votre client, est-il de mauvaise foi ? a t-il de réelles difficultés ? est-il seulement désorganisé ? Agissez en fonction de son comportement.

Renforcez votre crédibilité, soyez rigoureux dans votre gestion, deux raisons à cela :

  • Vous allez gagner du temps.
  • En cas de litige, si vous démontrez que vous avez fait tout ce qui était nécessaire, votre dossier sera plus facilement défendable.

1 – Vérifiez la solvabilité de votre client

Si vous avez un doute, renseignez vous sur la solvabilité de votre client, avant de travailler avec lui.

2 – Limitez les risques

  • Evitez les contrats qui représenteraient plus de 20% de votre chiffre d’affaires.
  • Essayez dans la mesure du possible de répartir votre chiffre d’affaires sur plusieurs clients.
  • Evitez de sur-vendre, vous augmenteriez les risques d’impayés.
  • Assurez-vous que vos devis et factures soient rédigés conformément aux règles.

3 – Demandez à votre client de signer votre devis

En cas de difficultés, il sera plus facile de faire valoir vos droits, si vous pouvez prouver que votre client a au préalable accepté votre devis.

4 – Demandez un acompte

Demandez toujours un acompte, surtout si vous devez acheter du matériel.
Ne commencez pas à travailler si vous n’avez pas encaissé l’acompte !

5 – Facturez sans attendre

Vous avez terminé le travail ? Facturez dans la foulée. En effet, si vous mettez un mois voire plus à facturer, votre client pourra penser que vous n’êtes pas pressé d’être réglé !

6 – Suivez régulièrement vos règlements

Au moins une fois par semaine, faites le point sur votre facturation en cours.
Un tableau de suivi peut vous aider à visualiser rapidement le reste à encaisser.

7 – Soyez rigoureux, mettez en place une procédure de relances

Vous n’êtes pas payé ? soyez réactif, appelez votre client.

Mettez au point un plan de relances :

Relance 1 – 3 semaines après l’échéance – Envoi simple – courrier courtois.
Relance 2 – Recommandé avec ARC – mise en demeure.
Relance 3 – Procédure judiciaire –  Injonction de payer.

8 – Négociez des échelonnements de paiements

Votre client a des problèmes de trésorerie, négociez avec lui un paiement échelonné, demandez lui de vous donner les chèques à encaisser aux échéances négociées.

9 – Evitez de travailler à nouveau pour un client qui ne paye pas

Un client vous rappelle, mais il vous doit une facture, attendez d’être payé avant de travailler à nouveau avec lui.
Travailler c’est bien, mais sans être payé c’est improductif, passez plutôt du temps à prospecter de nouveaux clients.

10 – Prenez une assurance

Si vous en avez les moyens, prenez une assurance.

11 – Optimisez votre trésorerie

Un client vous met en difficulté, essayez de négocier un délai de paiement avec vos fournisseurs.